L’automne est toujours là.

Une semaine un peu trop enfermée. Une semaine à un peu trop déprimer.
À penser, à réviser.
Nostalgique, passer la semaine à écouter Marie Lafôret, Sylvie Vartan, Françoise Hardy.
La musique française d’avant, qu’est ce que je l’aime.

Cette semaine, j’ai découvert un film. Lettres à Juliette. Poursuivre la lecture « L’automne est toujours là. »

Les plaisirs simples de la vie.

IMG_5944Nous sommes à une époque où contrairement à avant, nous ne prenons plus le temps de vivre. Nous ne profitons plus de l’instant présent puisque trop concernés ou trop inquiétés peut être par les lendemains. Je pense que notre époque n’est probablement pas la plus belle. Probablement pas la pire mais pas non plus la meilleure. Lorsque j’entends des personnes plus âgées parler de leur époque à eux, je ne peux m’empêcher de penser que cette époque là, moi aussi, j’aurais aimé la vivre. A notre époque, nous avons tellement de choses et toutes ces choses nous ont finalement détournées de la simplicité de la vie. Alors, aujourd’hui, j’ai eu envie de réfléchir à toutes ces choses simples, gratuites que propose la vie et que j’affectionne. Poursuivre la lecture « Les plaisirs simples de la vie. »

Il fait chaud.

Apparemment, toute la France connaît cette vague de chaleur étouffante que l’on a en ce moment. Près des 30 degrés ou plus où chaque pas semble être un gros un effort physique. On aime l’été et la chaleur mais là, j’ai besoin d’air. Je veux de l’air !
Et ma meilleure amie et moi en avons trouvé. Lors d’une balade en fin de journée, au monument canadien, situé dans les Hauts de France. Placé en hauteur, c’est l’endroit parfait pour avoir un peu d’air en fin de journée.
Je portais ce léger crop top et ce petit short à fleurs : combo préféré du moment.
1-Parce que j’aime.
2-Parce que ça m’aide à supporter la chaleur.

Crop top Bershka (ancienne collection) | Short Zaful | Baskets Pretty Wire | Sac Illiwo (Boutique Arras)

IMG_5092 Poursuivre la lecture « Il fait chaud. »

Je marche vers toi, Printemps.

Mois de Février, si peu ensoleillé,
J’apporte vers toi,  à ma façon,
Le soleil.

11 Février. Il faisait si froid que même appuyer sur le déclencheur de l’appareil photo était une épreuve. Le genre de froid qui te fait traverser la ville à la hâte. Le genre de froid capable de changer ton humeur en l’espace de quelques secondes. Poursuivre la lecture « Je marche vers toi, Printemps. »