Je marche vers toi, Printemps.

Mois de Février, si peu ensoleillé,
J’apporte vers toi,  à ma façon,
Le soleil.

11 Février. Il faisait si froid que même appuyer sur le déclencheur de l’appareil photo était une épreuve. Le genre de froid qui te fait traverser la ville à la hâte. Le genre de froid capable de changer ton humeur en l’espace de quelques secondes.
Mais ce froid est l’exemple qui montre comment il est possible de mentir en photos.

Car sur ses photos, ma mauvaise humeur ne se voit pas. En matière de shooting, je suis exigeante. J’aime que tout se déroule bien, qu’on prenne le temps. Le temps de poser, le temps d’essayer, de réfléchir. Or ce jour là, c’était impossible. On avait qu’une seule envie : c’était d’en finir. J’ai pourtant fait changer d’endroit à trois reprises pour cause de vent, de problème de lumière et de gens. Rien allait.
Je me suis donc mise à crier au printemps de venir. A « crier », intérieurement. « J’ai encore le temps » m’a t-on dit.

La veille, je suis allée à Lille faire du shopping. J’ai craqué sur des pièces couleur jaune. Comme ce pull au style ethnique.
Car si le printemps ne vient pas à toi, alors va vers le printemps. Et c’est ce que je vais faire en portant mes vêtements à la couleur du soleil.
En t’attendant, cher printemps.

Pull court New Look | Jean noir H&M | Boots Forever 21 (ancienne collection) | Chapeau Pimkie | Sac Primark

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s