Coup de cœur pour le gilet cardigan.

Nouveau coup de cœur. Nouvelle passion.
Pour le gilet cardigan avec boutons.
Désormais, j’ai l’envie de passer le reste de l’hiver en cardigan.
Et peut-être est-ce exactement ce que je ferais…

C’était sur le départ.
Après notre nuit au château.
Juste le temps d’admirer l’extérieur et de prendre quelques photos.

Lire la suite « Coup de cœur pour le gilet cardigan. »

Velours & collants à fleurs.

Mon premier look d’hiver avec uniquement des pièces que j’aime.
J’ai tout associé, peut être même tout mélangé.
J’ai essayé.
Tout d’abord, le béret. Mon accessoire préféré de l’année.
Puis le velours. Je ne jure plus que par ça en ce moment.
Il est mon nouvel amant.
Et celui-là est même un peu pailleté. Parfait.
L’imprimé fleurs, toujours, toujours une obsession
dont je suis fière d’en recouvrir, pour la première fois, la totalité de mes jambes.
Mon manteau, long, chaud. Chic.
Mes baskets aussi. Après Adidas et Nike, c’est Vans que j’aime.
Un nouvel amour.
Et puis un livre. Oui, même lui, ne l’oublions pas.
Un retour à ma première passion.
Mon premier amour.
La lecture. Lire la suite « Velours & collants à fleurs. »

Broderie.

Je pense que comme tout le monde, vous n’avez pas pu passer à côté de la tendance broderie que l’on voit un peu partout et sur un peu n’importe quelle pièce.  Faut-il toujours suivre la mode? C’est une question, un sujet qui revient souvent. Pour être honnête, moi je répondrai non puisque la mode, c’est avant toute chose, aimer ce que l’on porte, se sentir bien. Quand on aime une tendance (comme moi qui ait succombé à la tendance broderie), il faut se faire plaisir. Par contre, il y a eu des tendances que je n’ai pas apprécié et je n’ai pas suivi. Par exemple, les jeans « flare » qui étaient revenus à la mode il y a quelques temps. Je me souviens, j’en portais quand j’étais petite. Puis, j’ai découvert le skinny et ça en était finit pour moi. Bon, j’ai aussi adopté la tendance « boyfriend » que j’aime beaucoup mais les jeans « flare », j’ai refusé d’y retourner. Sur les autres, oui. Sur moi, horrible. Lire la suite « Broderie. »