En chemise blanche et béret.

Depuis que je prends énormément de plaisir à photographier la nature qui est sans doute le paysage le plus inspirant, je peine à photographier – et à me photographier dans les villes. Je me sens moins inspirée à l’écriture d’un article et même à la prise de photos tout court. Pourtant, je ne porte pas toujours de robes virevoltantes, ni même de hauts à fleurs. Certaines tenues (que j’adore aussi porter) demandent un petit arrêt en ville. Mais j’aime la ville. J’ai toujours pensé que l’endroit où je devrais impérativement vivre serait en plein milieu urbain. Le monde dans les rues, les gens qui se posent en terrasse dès qu’un rayon de soleil fait son apparition, le bruit des voitures et des discussions. Les quartiers vivants. Tout cela semblait fait pour moi. Poursuivre la lecture « En chemise blanche et béret. »