Mon automne en lecture.

  • Charlotte, David Foenkinos

Quelle lecture ! Charlotte est un roman qui se lit trop vite. Beaucoup trop vite. Alors, j’ai fais durer le plaisir. Lentement. Doucement.
Prenant le soin d’apprécier chaque mot choisis efficacement par l’auteur. Bercé par une écriture poétique, on embarque au beau milieu d’une histoire triste, touchante, profonde, artistique, tragique. Tout ça à la fois.
L’histoire de Charlotte. de la seconde Charlotte. Une jeune artiste peintre allemande en temps de guerre.
Une tragédie familiale. Une guerre. Une histoire d’amour tout juste effleurée et qui pourtant a marqué.
Il faut lire ce livre. Pour l’histoire et puis aussi pour l’écriture. Les mots me manquent pour parler de ce livre, tant il a su me toucher et m’inspirer.
Alors je pense vraiment qu’un jour, je le relirai. Je ne pourrai pas m’en empêcher.

« Tu ne dois pas oublier de vivre pour toi. »

« Alfred approche sa bouche de l’oreille de Charlotte.
Elle pense qu’il va dire : je t’aime.
Mais non. Il murmure une phrase plus importante.
Une phrase à laquelle elle pensera sans cesse. (…)
« Puisses tu ne jamais oublier que je crois en toi. »

IMG_7459

  • Danser au bord de l’abîme, Grégoire Delacourt

Tout commence par un coup de foudre. Ou peut-être devrions nous dire tout bascule par un coup de foudre.
Un coup de foudre, c’est censé être beau.  Il est passionné, fou aussi. Surtout fou. A cause de lui, l’impensable se produit. Du jour au lendemain, vous quittez ceux que vous aimez pour une personne à peine rencontrée. C’est l’histoire d’Emmanuelle. Une partie de l’histoire d’Emmanuelle.
Ce roman est difficile car il aborde l’adultère, la fuite, la maladie, la mort. La passion puis les regrets. Il peut être difficile de s’attacher à Emma, elle apparaît comme égoïste et irréfléchi (décision plus que hâtive je trouve). Comment penser ça d’une mère et d’une épouse ? Cela dit, Emma est aussi une femme sous ces étiquettes. Une femme qui rêve. Un peu trop irréaliste ? Peut être.

Je n’ai pas tout aimé dans ce livre. Les décisions prises par Emma en partie mais en même temps, je n’ai pas réussi à la blâmer non plus. Comprenant parfois même ses motivations. J’ai aimé l’écriture de l’auteur, sa manière de traiter les thèmes abordés, de nous les présenter, livrant même quelques réflexions de vie. J’ai aimé le parallèle avec la chèvre de monsieur Seguin, ces chèvres qui ont tout pour être heureuses et qui quittent tout pour l’indépendance, le frisson, la liberté. Emma était comme elles. Elle avait tout pour être heureuse : un mari aimant, des enfants, une amie. Et pourtant, la passion, le désir de liberté l’a emportée. Et voilà comment tout a basculé.

« Lorsque je ferme les yeux, je te vois. »

« Quand on connaît la fin, tout fait encore plus mal. On se regarde alors dans le passé et on se hait. »

IMG_7500

  • Les Combustibles, Amélie Nothomb

Lu durant notre voyage à Porto, je ne m’attarderai pas sur ce livre ci (et pourtant, j’aime énormément Amélie)  pour la bonne et simple raison que je ne l’ai pas vraiment aimé. Je n’aime pas utiliser ce verbe lorsque je parle d’un livre car il n’est en soi pas totalement mauvais. Il met en scène 3 personnages qui discutent alors qu’il y a la guerre dehors. Il brûlent toutes sortes d’objets et à un moment, il ne reste que des livres à brûler. Peut-on brûler des livres ? (Je n’arrive même pas à surligner, écrire ni même corner les miens alors imaginer les brûler, rien que l’idée terrifie). Mais ici, la question se pose. Il leurs faut survivre. Alors quels livres brûler ? S’ensuit alors toute une discussion autour de la littérature, des disputes aussi car la littérature a le mérite de se discuter. C’est drôle, dit de cette façon, je me mets à me demander pourquoi je ne l’ai pas apprécié. Peut être à cause du surnombre d’œuvres citées inconnues ou du non attachement envers les personnages. Dommage.

Photo 20-10-2018 13 40 55

  • Simetierre, Stephen King

Pas mon préféré de Stephen King mais une idée intéressante, originale et bien menée. Dans les terres des Indiens se trouve un cimetière au pouvoir bien particulier. Le pouvoir de ressusciter ceux qu’on y enterre.  Oui, mais à quel prix ? Reviens t-on vraiment comme nous étions ? C’est ce que la famille Creed va découvrir.
Un peu trop de longueurs cette fois, même si King en use souvent, d’habitude ça passe largement, là j’ai trouvé ça un peu long. L’action n’arrive vraiment qu’à la fin du livre. J’ai aimé sans adoré.
La nouvelle adaptation de ce roman sort en mai 2019. Il me tarde d’aller le voir.

« On ne choisit pas plus ses moments de bonheur que l’inverse. »

  • La liste de mes envies, Grégoire Delacourt

Une déception. Tant d’éloges étaient parvenus jusqu’à moi que j’étais persuadée que j’aimerais. Mais non.
C’est l’histoire d’une femme d’une quarantaine d’années, appréciant la routine et le confort de sa vie.
Un mari, des enfants, un travail à la mercerie d’Arras, un blog qui marche plutôt bien. Un beau jour, elle gagne au loto mais ne s’en réjouit pas.
Elle tarde même à avouer, à aller chercher ce qui lui appartient désormais. Elle se terre dans le silence, ne le dit à personne et s’inquiète de l’avenir. Pas financier évidemment. Mais pour tout le reste. Q’est ce qui va changer ? Va t-on l’aimer uniquement pour son argent ?
Un ensemble de questions intelligentes certes mais qui d’un bout à l’autre finisse par me perdre et m’ennuyer.

« Moi les mots, j’aime bien. J’aime bien les phrases longues, les soupirs qui s’éternisent.
J’aime bien quand les mots cachent parfois ce qu’ils disent; ou le disent d’une manière nouvelle. »

IMG_9927

 

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.