Mes lectures de juillet 2019.

Cela faisait un moment que ce type d’article n’apparaissait plus sur mon blog. Depuis automne dernier. La raison est toute simple : j’avais abandonné ou plutôt j’avais mis de côté ma plus grande passion,  celle qui me suit depuis l’enfance, à savoir la lecture.

Fort heureusement, dès l’apparition de l’été, j’ai eu envie de m’y remettre ! Doucement d’abord au printemps, un livre ou deux par ci, par là puis est arrivé juillet, et là, j’ai enchaîné.
Je suis donc heureuse de vous partager aujourd’hui mon classement de mes six lectures du mois et encore plus heureuse d’avoir retrouvé goût à ma passion.

IMG_3960

 

41rHCoOI25L._SX195_6. Elle & lui – Marc Lèvy

Avec ce roman datant de 2015, Marc Lèvy nous embarque à la découverte de Mia, actrice et Paul, écrivain, deux célibataires bien décidés à n’être que des amis. Bien sur, que se passe t-il lorsqu’une rencontre est basée sur des mensonges et des secrets ? Ils vous rattrapent…

Avec cette histoire, on retrouve bien la patte de Marc Lèvy : une histoire construite avec pratiquement que des dialogues, une simplicité chez les personnages que je trouve pas suffisamment développés, des personnages secondaires pas assez mis en avant, une histoire prévisible.
En d’autres termes, un roman simple et de détente vite lu mais certainement vite oublié.

Ma note : 2,5/5

Citations relevées :
1. « Les chagrins d’amour font un mal de chien, mais le vrai malheur, c’est quand la vie est un désert. »
2. « – Il m’a rendue heureuse, au début.
– Je l’espère ! Si les débuts étaient moches, les princes charmants disparaîtraient de la littérature et les comédies romantiques seraient classées au rayon films d’horreur. »

 

CVT_La-vie-en-mieux_23135. Des vies en mieuxAnna Gavalda

Roman réunissant 3 nouvelles. 3 nouvelles indépendantes reliées par une seule et même thématique : changer de vie.
3 personnages cabossés qui, grâce à une rencontre, se remettent en question et décident de changer de vie pour accéder au bonheur.

En dépit du fait que j’ai eu un peu de mal avec le style d’écriture de l’auteure, j’ai bien aimé ce roman pour le thème abordé. A la fin du roman, on a nous aussi envie de profiter de la vie et trouver le chemin du bonheur. La troisième nouvelle est ma préférée. Yann, emprisonné dans un mode de vie qui ne lui convient pas se remet en question lorsqu’il apprend à connaître ses voisins bien heureux dans leur vie de couple et de famille.

Ma note : 3/5

Citations relevées :
1. « La vraie clef du bonheur, je crois, c’est de rire. De rire ensemble. »
2. « Je lui ai dit qu’il aimait les garçons et qu’il avait raison parce que c’était bien d’aimer qui on aimait. »

 

51II3LRGWAL._SX210_4. Seulement si tu en as envie... – Bruno Combes

L’histoire du premier amour. Celui qui marque. Celui qui ne s’efface jamais.

Avocate, épouse et mère de famille, Camille a tout pour être heureuse. Seulement, la routine, le manque d’attention de son mari et le retour de son premier amour (celui de ses 16 ans) vont l’entraîner dans une véritable tornade de sentiments.

L’histoire est toute mignonne (surtout si vous aimez les histoires d’amour) mais attention elle peut aussi agacer notamment par rapport à Camille qui fonce tête baissée vers son passé puis par rapport à l’ambiance romantique et trop fleur bleue de l’histoire. On ressent que très peu de fois la culpabilité de Camille. Dans la seconde partie du livre, le mari est complètement laissé de côté. C’est pourquoi je ne le conseille qu’à moitié.

Je le conseillerai pour l’écriture de l’auteur que j’ai découverte ici. Ecriture fluide, légère et agréable. Les petites introductions sont un énorme plus, je n’ai pas pu m’empêcher d’en noter certaines. Je le conseillerai car on passe un bon moment et on se vide la tête, mais ce n’est pas mémorable ni bouleversant. Un peu trop prévisible.

Ma note : 3/5

Citations relevées : 
1. « Cette part de rêve que chacun porte en soi, doit-on la vivre? Dès que les rêves basculent dans la réalité, ils s’envolent. La frustration devient alors un fragment de bonheur, comme si l’attente était plus belle que la rencontre. »
2. « Aujourd’hui est le plus beau jour de notre vie, car hier n’existe plus et demain ne se lèvera peut-être jamais. Le passé nous étouffe dans les regrets et les remords, le futur nous berce d’illusions. Apprécions le soleil qui se lève, réjouissons-nous de le voir se coucher. Arrêtons de dire « il est trop tôt » ou « il est trop tard » ; le bonheur est là : il est l’instant présent. »

 

3. La Curée – Emile ZolaCVT_Les-Rougon-Macquart-tome-2-La-Curee_1297

Paris sous Napoléon III, la jeune et jolie Renée, mariée à Aristide Rougon s’ennuie à mourir dans cette vie où elle a tout. Très complice avec son beau fils Maxime, elle va peu à peu se transformer en une Phèdre et sombrer dans l’inceste puis dans la décadence.

De son côté, son mari, Aristide n’a qu’un seul but : faire fortune et cela, quelque soit le moyen pour y parvenir. Avec cette oeuvre, Zola critique ici la société sous Napoléon III. Ces gens ne vivant que pour s’enrichir, n’hésitant pas à se jeter dans « La curée » comme des chiens et faisant des victimes au passage dont la belle Renée.

Outre que ce roman est bien écrit (ce n’est pas une surprise, Emile Zola est exemplaire), l’histoire est formidable. On suit avec intérêt le parcours machiavélique de Aristide et l’évolution architecturale de Paris.
Sans oublier Renée dont l’histoire m’a particulièrement attrapée au vol ! Emile Zola peint avec talent leur relation : les sentiments, les non dits. Ce que Renée pense de Maxime, ce que Maxime pense de Renée. Le lecteur en sait plus que les personnages et j’adore ça. Ce second volume de la série Les Rougon-Macquart est un plaisir et m’a beaucoup plus plu que le premier.

Ma note : 4/5

Citations relevées : 
1. « Les femmes ont un sens très délicat pour deviner les hommes. »
2. « Le mal, ce devait être quelque chose d’exquis mon cher… »

 

CVT_Le-fait-du-prince_90792. Le fait du prince – Amélie Nothomb

Deux petites heures passées avec ma Nothomb. Toujours autant un régal de retrouver son écriture, son style étrange, ses personnages loufoques. Son univers.

Avec un roman de moins de 200 pages, difficile de parler de ce livre sans tout dévoiler. Alors je vous dirai juste que Le fait du prince c’est une délicieuse et folle histoire d’usurpation d’identité où coule beaucoup, beaucoup de champagne et où le personnage principal fait l’inverse de ce qu’on lui avait conseillé.

Ma note  4/5

Citation relevée : 
1. « – C’est peut être bon signe. On se rappelle ce qui choque, ce qui gêne. 
– Ou ce qui charme. »

 

bm_CVT_La-verite-sur-laffaire-Harry-Quebert_68601. La vérité sur l’Affaire Harry Quebert – Joël Dicker 

La vérité sur l’Affaire Harry Quebert qui a gagné le prix Goncourt des lycéens en 2012 ainsi que le grand prix du roman de l’Académie Française est un roman policier se basant sur deux époques.
1975. La disparition d’une fille de 15 ans.
2008. Marcus, écrivain en manque d’inspiration part à la quête de la vérité pour innocenter son mentor et ami, le célèbre écrivain Harry Quebert, fraîchement accusé du meurtre de la jeune Nola.

Non mais ce livre. Quel livre ! Ce matin, en tournant la dernière page, en lisant les derniers mots, je me suis encore demandée comment j’avais pu passer à côté du phénomène Joël Dicker qui a pourtant beaucoup fait parler de lui. Aujourd’hui, je suis heureuse d’avoir réparé cette folle erreur car ce livre, je l’ai vraiment aimé. D’un bout à l’autre.
L’écriture tout d’abord, un vrai régal. Puis, j’ai aimé l’originalité de l’auteur de joindre la littérature et l’écriture d’un livre à la résolution d’une enquête criminelle. Un écrivain en premier plan, ça change des commissaires.
Et puis, il y a l’histoire d’amour interdite qui nous touche, les personnages qu’on aime puis qu’on déteste mais auxquels on s’attache et la construction du roman basée sur deux époques qui nous aide à bien tout saisir.
Et enfin et surtout, les nombreux rebondissements et imprévus. Tout était parfait, clair et censé et bien sur, on ne voit rien venir. L’auteur joue de nous et réussit cela à merveille.

La vérité sur l’Affaire Harry Quebert est un thriller haletant dont les 855 pages se dévorent et nous entraînent facilement dans cette quête de la vérité que l’on découvre seulement dans les dernières pages. Un coup de cœur clairement (qu’est-ce que ça faisait longtemps !) et un nouvel auteur pour moi que je vais bien surveiller !

Ma note : 5/5

Citations relevées :
1. On a des vies formidables, même si, parfois, il y a des moments plus difficiles.
2. Apprenez à aimer vos échecs, Marcus, car ce sont eux qui vous bâtiront. Ce sont vos échecs qui donneront toute leur saveur à vos victoires.
3. Deux choses donnent du sens à la vie : les livres et l’amour.
4. Qui ose, gagne.Pensez à cette devise à chaque fois que vous êtes face à un choix difficile. Qui ose, gagne. 

 

Et vous, vous lisez quoi en ce moment ? Des recommandations ? 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.